Midsommar (Ari Aster – 2019) ⚡

Cette nouvelle rubrique avis flash me permet de parler de façon plus condensée d’œuvres pour lesquelles je n’ai pas le temps, la motivation ou l’inspiration d’écrire une critique complète mais que je souhaite néanmoins aborder.

Ari Aster apporte quelque chose de bienvenu à l’épouvante. Loin des productions formatées qui n’arrivent plus à faire peur, au mieux sursauter à coup de jump scares grossiers (Insidious, Conjuring), son premier film, Hérédité, jouait sur le psychologique et le glauque. Une façon de faire qui, étant las du peu de renouvellement du genre, me convient à priori bien mieux.

A priori seulement. Car même si je trouve les films d’Aster plus intéressants que la moyenne des sorties horreur, il y a des moments où je n’arrive plus à suivre ce réalisateur dans ce qu’il convient d’appeler ses délires. Scènes sensées être flippantes qui tournent au ridicule et font plus rire qu’autre chose, symbolique très appuyée… Ses films sont assez particuliers et ne plairont pas à tout le monde. C’est aussi le cas de Midsommar, qui, contrairement à Hérédité, est plus orienté thriller psychologique/fantastique qu’horreur pure. Outre cet aspect, ils sont très proches : d’un culte vénérant une entité démoniaque dans le second, on passe à un culte de la nature allumé dans celui-ci, et à des destins funestes pour ceux qui n’en font pas partie.

Les 2H27 passent bien, même si au final j’avoue m’être dit « tout ça pour ça ». Ces fameuses scènes dont je parlais sont toujours présentes et ont tendance à me sortir du film, le too much étant pour moi l’ennemi du flippant. Je ressors donc de Midsommar avec un avis très mitigé, mais encourage néanmoins à aller le voir pour se faire une idée si vous ne connaissez pas ce réa. Sans vos enfants cependant, car je trouve aberrant qu’une simple interdiction aux moins de 12 ans ait été appliquée, une scène au moins étant particulièrement graphique, et je suis loin d’être facilement impressionnable.

6 out of 10 stars (6 / 10)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *